Accueil du site > Qui sommes nous > Le projet

Le projet

Viticulture, Agriculture, Maraîchage, Sylviculture, Apiculture, Arboriculture... en agriculture écologique et associée.

Le Domaine de la Chapelle est un lieu ouvert d’esprit où la discipline scientifique de l’Écologie et les expérimentations rationnelles de la science font bon ménage avec idées nouvelles, histoires, pratiques ancestrales et mise en production terre à terre, dans le but d’améliorer la conservation de la biodiversité par son exploitation agricole au profit d’une alimentation plus saine. Le tout avec moins de travail et plus de résultats.

 Au départ...

Au départ, des passions, et des idées. Un grand savoir faire méthodologique. Une Conscience.

Depuis la nuit des temps, l’être humain cherche à améliorer ses pratiques. Par un effet de balancier tout naturel, des améliorations initiales posent problèmes lorsqu’elles sont généralisées en l’absence des autres solutions.

L’issue positive résiderait donc dans un « bouquet » de solutions partagées, complémentaires. On parle dans ce cas de « gestion intégrée de la forêt », « d’arboriculture intégrée » ou encore « d’agriculture associée ».

L’association du Domaine de la Chapelle s’est constituée sous la forme d’une vitrine expérimentale, c’est à dire sous la forme d’un lieu où il est possible de venir un ou plusieurs jours pour voir, observer, se rendre compte, ou plusieurs semaines ou plusieurs mois pour expérimenter, tester, chercher et trouver. Scientifiques en thèses, étudiants en master, et chercheurs peuvent ici trouver un terrain d’études et d’expérimentations, tandis que les agriculteurs, formateurs, étudiants ou journalistes et décideurs politiques profitent ici de la démonstration des solutions qui ont été identifiées par les Centres de Recherches et qu’il convient maintenant de faire connaître à tous.

 Sociétés de plantes ?

Mais qu’est-ce que l’agriculture en sous-bois ? La phytosociolo-quoi ?

L’agriculture en sous-bois, ce n’est pas l’agroforesterie. L’agroforesterie est la plantation et l’exploitation d’arbres par dessus des cultures en champs. L’agriculture en sous-bois est la plantation est l’exploitation de cultures agricoles sous une forêt. Les deux sont aussi complémentaires l’une à l’autre qu’utiles à l’agriculture conventionnelle pour l’amélioration de ses rendements et de son bilan écologique.

La phytosociologie est une discipline académique très précise qui couvre une partie du champ exploré par la discipline scientifique de l’écologie. Écologie et phytosociologie ont pour point commun de vouloir formaliser les liens et les relations qui existent entre plusieurs espèces différentes, et de comprendre quels avantages les uns retirent de la présence des autres.

L’application commune de toutes ces techniques ou disciplines, c’est moins de travail, pour une meilleure santé des productions, plus de récoltes, moins d’intrants donc moins d’impact sanitaire sur le voisinage et une marge plus importante, tout cela en préservant la biodiversité, ce qui, en soit, est un résultat valorisable financièrement également.Grâce à des expériences réalisées concrètement par des agriculteurs, on sait qu’il devient même possible, par la conception qui peut être prévue à l’avance dans l’ensemble des plantations, de voir la Nature remplir des fonctions à la place de l’exploitant agricole, ce qui diminue encore plus son temps de travail passé sur ces tâches, et lui permet de se concentrer sur d’autres, à plus grande valeur ajoutée.

Le Domaine de la Chapelle étant un lieu d’expérimentation scientifique, les hypothèses émises par les uns ou les autres sont ici testées, et ce qui est publié par l’association relève de résultats d’expériences.

 Actions en cours

Replantation de la forêt de hêtres du Ciron


JPEG - 95.3 ko

(clique sur l’image pour la voir en grand)

Un forêt de hêtres en Gironde, au Sud de Bordeaux, c’est un phénomène imprévu, parfaitement illogique à première vue, car les hêtres pousses dans des climats frais. Ce qui fait de cette forêt un joyau de biodiversité ; elle héberge à elle seule deux tiers de tous les champignons référencés de France y compris certaines espèces de champignons entièrement endémique à cette forêt, et elle abrite suffisamment d’animaux en voie de disparition pour avoir été enregistrée comme zone Natura 2000.

Cette particularité, nous la devons au Ciron, la rivière qui coule ici et qui passe sur le terrain du Domaine de la Chapelle.

Alors qu’en 1992 la forêt allait de Prechac (Gorges du Ciron) jusqu’à la Garonne, 85% de sa surface a disparu en 15 années à peine, à cause d’une coupe non concertée. Aujourd’hui, le Domaine de la Chapelle replante cette forêt sur ses terres et sur les terres des propriétaires qui désirent collaborer avec l’association.


Voyages d’études à l’étranger


A différentes occasions dans l’année, le Domaine de la Chapelle vous emmène en voyage dans les pays où vous pouvez observer des innovations écologiques favorables aux rendements professionnels. Ces pratiques terre à terre permettent aux exploitants d’obtenir plus de revenus avec moins de travail tout en protégeant la biodiversité ; nous mettons en place ces voyages afin que vous puissiez ramener chez vous ces solutions et en bénéficier à votre tour.


 Accueil sur place

Et votre centre, il est ouvert à tous ?

Il n’y a pas que les viticulteurs, agriculteurs, scientifiques et décideurs politiques qui sont bienvenus sur le Domaine de la Chapelle. Toutes les personnes ou les familles qui désirent passer quelques jours ou quelques semaines à apprendre par la pratique comment on peut gérer de manière écologique une exploitation de vin, de forêt, de fruitiers ou tout simplement son jardin, sont les bienvenues sur les stages avec ou sans hébergement.

- Un lieu pluriel... dynamique et chaleureux
Un espace de nature de 2 hectares, une ferme, des hébergements, un espace de réunion-conférence pour 20 personnes... et VOUS, familles, scientifiques, étudiants, journalistes, qui venez découvrir et apprendre un domaine spécifique tout en contribuant à la progression des recherches scientifiques dans ce domaine (oui oui, même les enfants !).

- Une démarche écologique... pragmatique et pour tous
Un bâtiment vitrine en terme d’éco-contruction, l’épuration des eaux par les plantes, des énergies renouvelables, un compost, des toilettes sèches, chauffages traditionnels...

- Une alimentation saine... issue de la production de la ferme elle-même
Légumes, fruits, produits laitiers, céréales, pain et viande : vous mangez ce que VOUS récoltez.

- Un projet coopératif... favorable à la rencontre
Chaque année, 4 saisons de 6 semaines pour l’accueil des groupes et des individuels où chacun-e peut jouer un rôle valorisant et apprendre aux autres de ce qu’il a apporté avec lui de son pays.

- Un lieu d’accueil convivial... ouvert au public
Repas permettant la découvertes culturelles et écologiques, ateliers participatifs, journées de découvertes pour les écoles, collèges, lycées, journées de cueillettes festives, séjours, stages, séminaires...

Un centre d’échange et de transmission situé dans le Sauternes, en plein cœur de l’Aquitaine.

Consultez les autres pages de cette rubrique du site pour en savoir plus !



,
date de publication : 19 février 2011,
date de dernière mise à jour : 27 mai 2015


Soutenez l'association en partageant cette page autour de vous :





La Météo sur le Domaine

Derniers commentaires

  • Des perles dans les sous-bois

    La culture en forêt de plantes ornementales ou médicinales marie économie et écologie Par Jean Hamann Il n’en pas simple de (...)

    - 02/04/2010