Accueil du site > Productions et Publications > Système d'Information Géographique (SIG - GIS) > Orobanche du lierre

Orobanche du lierre

Cette plante parasite sans danger ne fait pas de chlorophylle et dépend entièrement de son hôte, en l’occurrence le lierre. Le terrain du Domaine de la Chapelle est fortement peuplé en Orobanche du lierre. Il reste à en déterminer les raisons minérales, climatiques, au delà de la simple forte présence... de lierre. Mais d’autres orobanches peuvent avoir des effets dévastateurs sur les cultures concernées.


Domaine de la Chapelle
Lieu : Suivis
Domaines : Lutte Biologique,


Certaines orobanches sont spécialisées dans des cultures particulières, en quel cas elle deviennent indésirables car elle réduisent la productivité.

Dans les régions fortement infestées, l’orobanche du chanvre textile peut ruiner les cultures de chanvre mais aussi de tomates, aubergines, pommes de terre, choux, coleus, piments, tournesols, céleris et haricots.

Une technique de lutte intégrée et écologique serait donc bienvenue pour ces exploitants agricoles...

JPEG - 144 ko
JPEG - 135.9 ko
JPEG - 259 ko


Thomas EGLI,
date de publication : 15 juin 2010,
date de dernière mise à jour : 15 juin 2010

Contacts >>>


Soutenez l'association en partageant cette page autour de vous :

Cherchez parmi 19 articles :